Fun

Ses 3 mots pour définir WAATH

Confiance
Rigueur
Dépassement de soi

Christian

"Ce que j’apprécie le plus est l’esprit de la box et de ses adhérents"

Parle-nous de toi

Je m’appelle Christian, 51 ans et j’exerce la profession de directeur des services pénitentiaires.

Je viens le plus souvent possible en fonction de mes contraintes professionnelles. Une journée sans venir respirer cette ambiance particulière n’est pas complète. Même si tu ne te sens pas en forme, il y a toujours un ou une poto qui va te pousser pour 1 rep, 10cal, 30sec de plus et ça change ta journée.

Qu’est ce qui t’a poussé à franchir la porte de la box et te motive à venir chaque jour ?

Interdit de pratique sportive jusqu’à l’âge de 16 ans, je me suis un peu rattrapé ensuite pendant une quinzaine d’années en pratiquant le karaté shotokan (2ème dan) et l’athlétisme (national 3 sur 10000m et semi). Puis les aléas m’ont à nouveau éloigné du sport jusqu’au 2 juin 2015, lendemain de ma décision d’arrêter de fumer. Je savais qu’il me fallait quelque chose de fort pour tenir ma décision.

 

J’ai alors poussé la porte de Red Zone, qui deviendra CrossFit La Garde avant de rejoindre la box de Hyères le 27/12/2016. Tu auras remarqué que les dates sont importantes pour moi... J’en parle peu mais je suis Aspie (syndrome d’Asperger), et ma perception de la normalité diffère de celle des gens en général et le CrossFit m’apporte énormément sur ce plan.

 

Ma venue à CrossFit Hyères est l’aboutissement d’un processus. J’ai commencé par suivre les publications de Guillaume Guillou dont la démarche m’a semblé très intéressante, j’ai assisté à deux stages et j’ai franchi le pas. Chaque box a sa propre personnalité et il y en a pour les goûts de chacun. Le CF est une microsociété. Mais l’approche holistique de l’athlète, la critique raisonnée du monde du CrossFit et la volonté d’évolution du coaching de Guillaume m’ont convaincu.

Et peut-être aussi qu’à l’image des guerriers de la lumière, autre chose nous lie.

Quels sont les 3 mots qui pour toi, définissent la façon de s’entrainer chez WAATH ?

Confiance : je ne me suis jamais senti être mis en danger pendant l’entraînement, ou sur un exercice particulier. La progression de chacun est respectée. Il suffit d’écouter et de mettre en pratique.

 

Rigueur : forcément, c’est nécessaire pour éviter les blessures. C’est aussi une question de respect pour les copains et copines qui sont partagent l’entraînement. Ça fait avancer tout le monde !

 

Décalage : par le vocabulaire « grossier », parfois ordurier, cet exutoire exprimé par tous à un moment ou un autre, quel que soit l’âge, le sexe, la situation sociale. Ce n’est jamais méchant et on en rit beaucoup. Tu connais un autre endroit où tu peux faire ça ? Décalage aussi dans la musique pourrie des années 80 qui passe en boucle, que je détestais déjà quand j’étais ado. I’m a rocker !!

Qu’apprécie-tu le + à Crossfit Hyères ?

En dehors des aspects techniques et sportifs, ce que j’apprécie le plus est l’esprit de la box et de ses adhérents. Aucune barrière d’âge, de milieu, juste des personnes heureuses que ce soit de voir leurs progrès et ceux des autres. Une vraie camaraderie qu’on trouve aussi à Fréjus et Grimaud.

Tu as une anecdote à nous donner sur ton expérience à la box ?

Pour ce qui est de l’anecdote, ça reste lié à la communauté. Vivre les opens à CF Hyères, c’est vraiment quelque chose !

Décalage